Archives de Catégorie: J’ai aimé

Le poids de la neige- Christian Guay-Poliquin

A la suite d’un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige. et coupé du monde par une panne d’électricité.Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire.Dans la véranda

Lire la suite

Au lieu d’exécution- Val Mcdermid

« A cette époque, les enfants n’avaient aucune idée de l’actualité. Nous ne lisions pas les journaux, nous ne regardions as les informations, tout ce qui nous intéressait c’étaient les groupes de pop et les stars. Nous ne savions donc pas qu’il y a avait eu deux autres cas de disparition, à Manchester. Ce qui nous frappait de plein fouet, c’étaient

Lire la suite

L’odeur de l’herbe après la pluie – patrick jacquemin

Une ode à la nature , une rencontre qui bouleverse , et la recherche d’un bonheur différent. Le livre s’ouvre sur une présentation rapide d’Annabelle.Elle est la fille unique d’un couple qui veut le meilleur pour leur fille. Et le meilleur pour eux c’est tout d’abord l’école la meilleure, l’ascension sociale, la réussite, la richesse, la reconnaissance.Mais toute jeune cependant Annabelle

Lire la suite

Les lendemains- Melissa Da Costa

« Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement son chagrin, Amande ne pensais pas que l’on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais recluse, elle refuse de le voir.Lorsqu’elle tombe par hasard sur de vieux calendriers horticoles, elle décide pourtant de redonner vie au jardin abandonnée.Dans ce contact avec la

Lire la suite

Soudain, seuls-Isabelle Autissier

 » l’horizon qui s’était teinté de fuchsia devient mauve, puis gris et semble se figer. Comment est-il possible, à l’heure d’internet, quand chacun est localisé, suivi, fiché, qu’ils puissent être si isolés, si seuls ? Comment une parcelle de la planète peut-elle y échapper si totalement ?…Plus que la solitude c’est l’éloignement du monde civilisé qui les dévaste.  «  Roman d’un

Lire la suite